Sortie avec le centre de loisir du mardi 24 avril 2018

25 avril 2018 - 12:39

Le mardi 24, avril 2018.

Départ de l’école à 9h suivant contrat de partenariat du 28 mars 2018 pour une balade dans le village pour la découverte faune, flore et patrimoine de 3,3 km  et un dénivelé de 78 m.

Le nombre d’élève est  de 12 plus un accompagnateur ALEXANDRA et les membres de L.C.P. MARIE-FRANCE LAMBERT toujours présente, NICOLE BOURDIGNON et CHARLY   

A 9 h nous nous dirigeons vers la place de la mairie sans oublier les consignes de la balade notamment l’écoute de l’encadrement et des explications, le respect de la nature et de l’environnement, les dangers de la nature et des plantes que nous pourrons rencontrer en ne les touchant pas, en demandant à tous ces jeunes d’animer la marche avec des questions sur ce qu’ils voient, de partager , de communiquer ce qui manque dans notre monde d’aujourd’hui et nous nous apercevrons tout au long de la balade que le message était passé car une multitude de questions ont été posé, et même certains d’entre eux ont montré leur connaissance. 

Sur la place de la mairie, CHARLY, montrera à tous, la borne géodésique donnant l’altitude de la ville de LES ARCS sur le coin gauche de la façade de la mairie. Puis nous nous dirigeons  vers la balade MAX CARZOLI, en n’oubliant pas de faire remarquer la date inscrite en bas de la mairie, date de construction. Alexandra pose une question sur les drapeaux de la mairie et l’un d’entre eux lève le doigt et donne les trois drapeaux. BRAVO.

 Charly parlera de la rivière qui traverse notre village : LE REAL …Et de son affluent le STE CECILE et des rivières de notre village (1).

On remarque l’arbre de Judée (2), des arbres comme les peupliers, les bouleaux. ALEXANDRA me fait remarquer qu’il est dommage d’avoir supprimé le parcours santé qui serait un besoin pour les scolaires et autres administrés, à voir avec nos adjoints.

Je voulais parler  de la « dame de onze heure » (3) qui était présente trois jours auparavant mais la floraison étant très courte et bien plus rien…

Après le stade en montant les escaliers et, sur notre droite nous remarquons une grande plante avec des fleurs jaune et de grandes feuilles sur la tige, le «pastel des teinturiers » (4), plante que nous apercevons beaucoup à cette époque. Nous en donnons une petite explication.

Puis nous nous dirigeons vers la fontaine du château MORARD (5). Nous nous y arrêtons déjà pour se désaltérer et donner une explication.

Nous nous dirigeons  vers la gare SNCF avec un compte rendu (6)….Nous prenons les escaliers avec de belles cascades d’eau venant  d’un regard  et la rangée de platanes.

Nous traversons au feu rouge en admirant la belle glycine et prenons la draille qui longe le canal d’arrosage (explications 7).

Nous passons vers le moulin PERRIMOND (8), suivons l’aqueduc pour arriver au COLOMBARIUM (9).

Nous continuons vers le nord direction le quartier ST MARTIN. Nous remarquons au bout de l’aqueduc que nous venons de suivre des ORCHIS (10).

Nous coupons en prenant sur notre gauche les escaliers pour nous rendre  vers le moulin JOUVE (11), le contournons en montons vers la magnanerie et son cadran solaire (12). Redescendons ST MARTIN en parlant de l’ancienne chapelle et de son cimetière (13). Avant de prendre la draille sur notre gauche, nous faisons une halte pour se désaltérer et parler de la pierre de tuf en sortant de mon sac deux pierres fossilisées représentant des feuilles et des branches prises il y a une quarantaine d’année (14).   Prenons la draille des jardins, en remarquant plusieurs papillons butinant les fleurs tel que le FLAMBEE, le CITRON DE PROVENCE (15) .Sortons à la propriété JOUVE, prenons à droite direction la calade du  BAOU (18) sans avoir remarqué le « GOUET D’Italie » (16) et l’ « OMBILIC » (17) nommé ici le « nombril de vénus »… le traversons et déjeunons.

  Après le déjeuner, je réunis tous les enfants pour leur demander leur ressentis. Ma surprise fut étonnante, sublime car je n’ai eu que de bons témoignages. Même émotionnel, un des enfants me faisant remarquer : «  c’est le plus jour de ma vie ». Je ne m’attendais pas à tant d’émotion. En plus tout le long du circuit beaucoup sont venus me tenir la main et même en se poussant les uns les autre. J’en garderais un énorme souvenir. Il faut renouveler ce genre d’activités pour donner à ces jeunes l’envie de la nature, la regarder avec intérêt, la contempler en essayant de la conserver, de partager le savoir, la convivialité, le goût de la marche et de la randonnée, de connaître notre histoire et notre patrimoine,  une moisson d’images attrayantes et instructives.

Ce fut une tâche que je croyais au départ difficile mais  cela a été de la joie, une belle expérience que je ne manquerais pas de  renouveler avec d’autres activités.

J’ai vraiment apprécié, cela se sent non ?

P.S : tous les numéros qui suivent les sites, flores et faunes, feront parties d’articles sur notre site INTERNET qui frôle en deux ans les 100 000 visites. 

Commentaires