LE ROCHER DE ROQUEBRUNE

13 mai 2017 - 20:06

Aujourd'hui samedi 13 mai , 5 adhérents ont réalisé une randonnée à la journée sur le beau rocher de ROQUEBRUNE. Nous sommes partis du quartier du RABINON sur l'ancienne route de STE MAXIME à LE MUY . Dès notre arrivée, nous vérifions notre matériel, nos chaussures, nos bidons d'eau et nos appareils photos. Nous avons décidé MICHEL et CHARLY, de prendre le G.R 653 A , ancien G.R. 51 débaptisé, pour monter d'abord aux 3 croix . C'est aussi le circuit de COMPOSTELLE. Nous commençons donc à suivre notre balisage que nous avions réalisé pour la confirmation de notre examen de baliseur officiel. Nous marchons environ une centaine de mètres sur la route goudronnée qui mène au ST TROU . Nous bifurquons enfin sur notre droite par une draille qui serpente d'abord entre cistes, lavandes, arbousiers, Puis la draille suit les roches volcaniques toujours en montée jusqu'au surplomb centre de tir aux pigeons ....Nous traversons alors une forêt de pins, chênes lièges, arbousiers, bruyéres, longeant un petit ruisseau : vallon du robinon. Nous passons au dessus des ruines VARAILLE que nous ne pouvons apercevoir tant la densité de cette forêt méditerranéenne. Nous continuons à monter jusqu'au croisement de la HAUTE ROUQUAIRE, croisement de plusieurs pistes ...Nous bifurquoons sur notre droite en conservant toujours le G.R. marques rouge et blanche ...Environ 400 m plus loin, nous quittons le G.R. pour prendre une nouvelle draille sur notre gauche montante, tranquillement au départ à travers de grands pins, bruyères, et autres arbustes . Nous dépassons la stèle sur notre gauche et passons aussi les ruines d'une ancienne maison ou bergerie , répertoriée sur notre carte IGN  ? Question posée.. Et à partir de là, la montée devient rude et se complique ....Beaucoup de rochers à escalader, en se tenant aux bruyères dont les troncs sont devenus lisses à forces ; Vers la fin de la montée , un passage délicat nous attendait , se cramponner à la roche car sur notre gauche une roche vertigineuse et le vide ...Et enfin nous arrivons au sommet , les TROIS CROIX . Superbe vue à 360° : le golfe de SAINT-RAPHAEL, l'ESTEREL, les roches rouges de BAGNOLS, le lac de l'ARENA et ROQUEBRUNE en contrebas , LE MUY , la plaine de l'ARGENS, LES ARCS , La tour d'orientation de TARADEAU, le PEYTAGU tant aimé de nos marcheurs de LEÏ CAMINAÏRE PESCADOU, CASTEL DIAOU, LES TERRIERS, etc ... Superbe surtout aujourd'hui avec aucun vent et le soleil. Nous décidons de nous restaurer avec en premier lieu, comme à l'accoutumé,de prendre un petit apéro : vin rosé oblige ...Nous déjeunions avec cette vue splendide sur tout le var-est . Après ce petit repas tiré du sac , moment de repos, nous reprenons notre randonnée avec maintenant le descente de la draille par laquelle nous sommes arrivés ... Et la descente est encore plus "cassante" pour les mollets en restant très concentrés pour ne pas chuter ou se tordre une cheville ou un genou . Nous avons rencontré beaucoup de marcheurs se rendant au sommet ...Nous revenions sur nos pas direction le croisement de la HAUTE ROUQUAIRE et prenions à droite la draille qui nous mène vers l'abri de l'ermite, Frère ANTOINE,  qui soit disant était décédé .

Surprise, il était bien là . Et en plus nous a invité à passer un moment avec lui dans sa grotte en nous offrant même un verre de rosé ...Nous avons pu converser avec lui un bon quart d'heure . Nous étions dans sa salle à manger une dizaine à l'écouter . Et dire que ce personnage à plus de 90 ans !!!  étonnant ... Il a même permis à CLAIRE de  prendre une photo ... Merci .

Nous sortions de son domaine avec plein d'image dans la tête, moment exceptionnel.        

Nous reprenons notre descente qui est elle aussi assez dure pour retrouver la petite route goudronnée qui nous ramène à notre voiture. La boucle réalisé , superbe circuit .

Ce soir après la journée d''hier à pédaler et aujourd'hui à grimper et descendre ... AIE! OUILLE !!! demain repos des mollets

Commentaires