PROJETS 2017

30 janvier 2017 - 18:00

Association LEÏ  CAMINAÏRE PESCADOU.

119 IMPASSE DES MOULINS

83460 LES ARCS

Président CHARLES FORESTA – Responsable Randonnée MICHEL OLLIVIER – Responsable Pêche PASCAL BRUX. – Secrétaire RAYMONDE GOBILLARD-ROUVET – Trésorier PATRICIA KOHLER  - Membres du conseil d’administration HENRI DEGRENDEL – MARIE-JOSE BAREZ – BENEDICTE PINAUD – PATRICK JAMIER – SYLVIANE MIRANDI – SONIA CARGNINO BONNET – JEAN-MARIE WOJEIK.

 

L’association LEÏ CAMINAÏRE PESCADOU  (le randonneur pêcheur en provençal) est née en février 2016. M Charles FORESTA en est le président, M Michel OLLIVIER le vice-président et responsable randonnée et marche,  M Pascal Brux le responsable de la section « pêche », Mme Raymonde GOBILLARD-ROUVET la secrétaire et Patricia KOHLER la trésorière. A ce jour 78 adhérents dont 14 pêcheurs. Le prix annuel de l’adhésion est de 10 € plus la licence et assurance pour la section randonnée de 24€.

Ce tarif particulièrement raisonnable a été choisi afin que l’association soit accessible à un maximum de personnes.

Notre vision est de donner un allant touristique à notre superbe village sur 2 points précis : le tourisme vert avec des circuits de randonnées et de marches dans notre belle forêt communale et de redonner à nos 3 rivières une noblesse halieutique perdue depuis 40 ans, en accord bien entendu avec la MAIRIE et l’ONF gestionnaire de la forêt. Nous avons déjà avancé dans le projet de réalisation de circuits de marches et de randonnées. Ce sont des circuits avec des sites touristiques indéniables à découvrir, à commenter : La vieille bergerie, Les Mines des PORRES, le Four à poix, le dolmen, les mégalithes, l’oppidum de CASTEL DIAOU, l’oppidum de cabre d’or. Ces circuits ont aussi des vues imprenables sur la vallée de l’ARGENS et même à 360° sur toute la région, « exceptionnel », avec une belle flore provençale et des plantes protégées.

Des sorties à thèmes sont réalisées : salades sauvages, asperges, champignons, sites, initiation pêche, botanique, géologie, cartographie et boussole, etc.

En 2016, nous avons réalisé des projets sur les fonds propres de l’association comme le nettoyage, débroussaillage, avec une dizaine de bénévoles,  de 800 m de bord d’AILLE. Nous sommes intervenus aussi au rempoissonnement et lâchers d’environ 400 truites. Nous avons participé au forum des associations, participé au téléthon, à la course des CHANCROUNS, et à plusieurs manifestations extérieures : les lucioles, la marche de printemps, la journée de la randonnée à Brignoles, une semaine dans le Mercantour.

A la fin de sa première année d’existence, exercice 2016, la partie CAMINAÏRE comptabilise : 160 marches et randonnées pour 1200 km cumulés.

Pour 2017, plusieurs projets vont voir le jour et pour cela nous avons besoin de fonds et d’aide pour les réaliser, à savoir dans l’ordre calendaire :

Premier projet : Trois animateurs diplômés niveau de base et de niveau 1 qui pour la première partie s’est déroulée début janvier et la seconde partie avec examen en première semaine de mars. Le coût de cette opération a été de 900 €. C’est une obligation pour être dans les normes d’une association de randonnée pour être assurée et sécurisée. Comme vous le savez, la sécurité est de mise, les diplômes PSC1 étant aussi une très bonne chose pour tous.

Deuxième projet : Deux baliseurs diplômés, Charly et Michel, qui passeront leur examen à fin mars. Le coût de l’opération environ 200 € pour l’achat de matériel. Les stages et formations ont été négociés et sont gratuits.

Troisième projet : Pose d’un panneau d’information de la pêche au pont d’AILLE à  l’entrée du circuit de l’AILLE et de l’APIE DE REYBAUD. Les premiers travaux ont été réalisé par Michel, Pascal et Charly, suivant l’accord ONF pour l’emplacement c’est à dire préparer le sol pour la pose du dit panneau et le béton. Celui-ci sera placé et livré le 31 janvier vers 10 H avec la présence de 2 membres de la fédération de pêche du var. Ce jour là nous aurons la livraison par les services techniques de la MAIRIE, 2 m3 de mélange gravier/sable et de 5 sacs de  ciment. En ce qui concerne le travail, il sera réalisé par 4 bénévoles  (GUY, MICHEL, PASCAL, CHARLY) pour bétonner l’embase du panneau avec un empierrage qui se fondra avec la nature. Pour réaliser ce travail  nous aurons 2 groupes. , une bétonnière, des pelles, pioches, brouettes, niveaux, pierres, etc. Nos bras et nos idées. Pour ce projet, avec l’aide de la MAIRIE et le bénévolat, nous n’avons besoin simplement qu’un budget pour les frais d’essence des groupes …20€.

Quatrième projet : Avoir un bureau pour nous permettre de recevoir nos adhérents, faire notre secrétariat qui devient conséquent avec nos partenaires et de pouvoir réaliser notre comptabilité dans de bonnes conditions. En effet à ce jour nous promenons nos documents d’un point à un autre surtout à la brasserie des sports, car ce dernier a accepté de nous laisser une fois par semaine un petit coin de son commerce, mais ce n’est pas compatible avec la discrétion. Nous demandons donc à la Mairie de réfléchir sur ce problème assez rapidement. En effet nous avons pu obtenir des dons de plusieurs mobiliers d’entreprises, de particuliers et d’associations mais pour l’instant nous attendons notre nouveau local. Malheureusement nous avons des dates butoirs qui sont  fixées à fin février pour récupérer ces mobiliers. Donc pour le coût de ce projet, nous n’aurons besoin d’aucun budget supplémentaire.

Cinquième projet : Signatures de baux de pêche avec les propriétaires privés. Notre plus grand projet sera la réhabilitation du Réal dan son cours supérieur, au dessus du  « Baou » jusqu’au pont des CLARETTES sur la départementale 57. Ce ruisseau qui naît, traverse et se jette dans l’ARGENS est entièrement sur notre commune et c’est une rivière de 1 ère catégorie, grâce à la qualité de ses eaux. Après une vérification de notre part et à confirmer dès le printemps, toute vie aquatique semble inexistante. Notre but, redonner vie et splendeur au Réal qui le mérite bien : en réalisant un état des lieux précis, en le nettoyant des détritus (plastique, bouteilles, ferrailles, etc.), débroussailler les berges des ronces, broussailles et autres bois morts inutiles et dangereux en cas d’embâcle, obstruction du ruisseau avec déferlante dans les vignes et habitations environnantes., réintroduire des œufs, des alevins de poissons afin de transformer le Haut Réal en nurserie et réserve halieutique et, si possible, réintroduire l’écrevisse à pattes grêles. Si l’expérience est concluante, une journée pêche par an donnera l’occasion de faire une fête avec tous nos adhérents et surtout les pêcheurs de l’association et les propriétaires riverains qui nous laissent un libre accès aux berges. Nous réaliserons par la même occasion un sentier piétonnier du  « BAOU » aux ponts des CLARETTES. Le château CLARETTE nous a accordé l’accès des 800 mètres de berges pour y accomplir notre projet. Nous ferons, déjà, une découverte vinicole des crus de ce château lors d’une marche santé le 10 février. Ce projet devrait dès février prendre forme avec le nettoyage du bassin d’une des sources, bassin qui servira de première étude halieutique. Devant ce premier succès, nous espérons que la Mairie nous suivra en apportant leur concours.

Ce projet ambitieux devrait nous occuper sur plusieurs mois, voire plusieurs années pour le repeuplement halieutique, la précipitation en matière environnementale étant mauvaise conseillère. A terme les berges seront ouvertes au public avec un arbrisseau superbe en hiver : le fusain commun.

Le coût de se projet n’est pas à ce jour quantifiable mais il se réalisera entièrement en bénévolat : soit amélioration de 1,2 km de berges. Si ces travaux étaient réalisés par une entreprise le coût devrait avoisiner 1200 €. Mais en bénévolat, je pense que nous pouvons compter approximativement 400€  plus l’alevinage et rempoissonnement d’écrevisses 300 € soit 700 €

Sixième projet : Fin janvier, nettoyage et débroussaillage des postes déjà créés au confluent de l’AILLE et l’ARGENS. La nature reprend son droit même sur un temps minime…Ce travail sera réalisé par des bénévoles et nous pouvons estimer son coût à 200€

Septième projet : Ce projet sera réalisé avec le concours de la Mairie et l’ONF pour son tracé. Création d’une draille entre le point culminant de CASTEL DIAOU à la piste des ARNAVAISSES. Nous réaliserons ce travail en bénévolat avec tous les bras disponibles. C’est vrai que vous pourriez prévoir une entreprise mais, nos volontaires de l’association sont prêt à la réaliser avec tous nos moyens. La draille sera d’une longueur d’environ 900 m, uniquement un petit sentier piétonnier. En annexe copie du projet avec les coordonnées UTM du départ et de l’arrivée de la draille et son tracé papier mais sera confirmé sur le terrain avec réunion MAIRIE (Sandra CHIANCONE , Bernard HYVERNAT, Franck LANERY), l’ONF ( Richard CIAPPARA) et notre association ( Michel OLLIVIER, Franck DUGAS, Charly FORESTA) fin février, jour déjà fixé. Le coût n’est pas quantifiable à ce jour mais sera largement inférieur à celui d’une entreprise. Le coût prévisionnel sera de 600€.

 

Huitième projet :    Création d’une draille entre la piste de la TOURNAVELLE au point de croisement avec la piste centrale et la draille montante de l’APIE de REYBAUD, via le bord d’ARGENS en longeant la limite du communale et du privé (M KERVELA Gilbert). Cette draille d’une longueur d’environ 800 m en descente entre fougères, arbrisseaux, chêneraie, et traversant un talweg, sera aussi tracé avec MAIRIE et ONF en lacets comme la précédente pour ne pas, le jour de grosses pluies, subir des ravinements conséquents et toujours dans le respect de conserver un maximum de plantes. Une copie de ce projet est annexée ave comme le précédent un plan de la carte, les coordonnées UTM, le calcul de la longueur. La aussi nos bénévoles sont prêts à faire cette réalisation avant l’été.  Le coût qui n’est pas quantifiable, sera largement inférieur au devis d’une entreprise et le projet sera réalisé par les randonneurs dans le respect de la nature qu’ils adorent. Le coût prévisionnel est de 400 €.

Neuvième projet : Voyage en étoile dans le Briançonnais pour 26 d’entre nous, randonneurs, marcheurs, pêcheurs du 17  au 24 Juin. Ce voyage est déjà réservé et acompte versé. Le carnet de voyage est édité. Toutes les activités de la semaine sont programmées. Le financement de ce voyage est entièrement réglé par les participants.

Dixième projet : Repas champêtre avec tous les adhérents et les invités le samedi 01 Juillet sur la journée. Le financement est réalisé par une participation de tous les convives avec l’apéritif et digestifs  offerts par l’association. Seul le lieu est à fixer : soit, comme l’année précédente, au terrain des « BABALECCOUS », soit au terrain municipal derrière la coopérative à condition d’une autorisation adéquate.

Onzième projet : Création d’une école de pêche à la mouche. Nous serons rejoints par une quinzaine de pêcheurs des villages voisins pour animer cette école. Nous aurons besoin d’une salle une à deux fois par mois, le mercredi, pour des ateliers de montage de mouche. Une salle nous a été proposée  dans  un village voisin mais nous préfèrerions que tout se passe au village. Nous contacterons dans ce projet le club des ados de LES ARCS qui semble très intéressé. Nous y ajouterions en plus, la pêche au coup, aux carnassiers, au toc,  pour que nos jeunes et anciens trouvent dans ce loisir un moyen d’aimer la nature. Pour cela nous avons créé « les dix commandements du pêcheur ARCOIS ». Le coût de ce projet, achat de matériel complémentaire comme surtout les étaux de montage, quelques cannes complètes, quelques mouches déjà réalisées. Pour votre information, je connais(CHARLY) personnellement un membre de l’équipe de France de pêche à la mouche et deux fois champion du monde. Nous en parlons régulièrement et peut être, dans un futur proche, les faire intervenir aux ARCS … Mon petit fils RAPHAEL a pris des cours de cette noble pêche avec ce champion. Coût du projet : 400 €

Douzième projet : Participation à la semaine varoise de la randonnée avec la signature du contrat entre la mairie et les offices de tourisme : le vendredi 14 octobre après midi, marche famille « l’APIE de REYBAUD » commenté, avec en clôture un goûter et une démonstration pêche au confluent AILLE et ARGENS. Le coût prévisionnel serait de 100 € pour 35 personnes.

Le dimanche 15 octobre, le circuit des MENNHIRS des terriers, commenté et intervention (JOSE GIL, ROBERT VALBONETTI, FRANCK DUGAS) à chaque patrimoine, 14 km, avec à midi repas tiré du sac, mais apéritifs et digestifs offerts par l’association. Coût prévisionnel 150 € pour 35 personnes.

 Ces interventions ont été transmises à la fédération française de la randonnée et nous avons déjà eu un club qui voudrait venir faire le circuit des menhirs commenté par notre association … Nous sommes de plus en plus connus pour la randonnée et la pêche. C’est la vitrine de notre village.

Les autres activités sont déjà nombreuses et programmées suivant un agenda semestriel : les randonnées les samedis et lundis à raison de 4 mensuellement, des marches de 10 à 12 km les lundis après midi, des marches de 8 à 11 km les mercredis après midi, des marches « santé thérapeutique » les vendredis après midi de 6 km maximum avec un dénivelé maximum de 5O à 60 m et de 2,5 km / h. Des sorties à thèmes comme le 10 février une petite marche santé clôturée par une dégustation des vins du domaine des CLARETTES (nouveaux propriétaires), tout le monde est invité. Le jeudi 09 février formation cartographie avec la fédération. Le vendredi 17 mars marche gorges de RASTEOU suivi d’une dégustation au domaine Valette, une journée détente au domaine la « FONT DU BROC » le samedi 15 Avril, le samedi 21 Avril marche médiévale entre les deux tours avec l’association des « Médiévales » se terminant par un goûter à l’église ST PIERRE du parage.

 Les fêtes comme le gâteau des rois (déjà réalisé), la soirée crêpes et gances le vendredi 03 Mars,

Pour la pêche, les journées ouverture de la truite le samedi 11 mars, journée pêche le samedi 1er avril, le samedi journée pêche à la truite le samedi 15 avril.

Sans oublier nos participations aux 2 forums des associations, au téléthon et au « NOEL au village ».

Comme vous l’avez compris, l’association « LEÏ CAMINAÏRE PESCADOU » mène des actions dans la joie, la convivialité et le partage et avec un grand plaisir mais toujours dans le respect de l’environnement et pour l’avenir des loisirs et du tourisme dans notre beau village.

CHARLY FORESTA, PASCAL BRUX et MICHEL OLLIVIER

Commentaires